Err

Votre panier : 0,00 €
  •  
  • LABIS DOCHY LUCIE
  •  

Quand consulter?


Il existe de trés nombreuses douleurs pouvant être soulagées par le port de semelles orthopédiques.

En dehors des douleurs, vous pouvez consulter si vous ressentez une instabilité, des entorses à répétitions, si vous avez un trouble postural, ...

En général, dés qu'une douleur ou une gêne est ressentie que ce soit au niveau des pieds mais aussi n'importe où dans votre corps un bilan chez votre podologue peut être utile.


Vous présentez un des signes décrits ci-dessous, n'hésitez pas à contacter votre podologue pour une prise en charge de votre probléme. (liste non exhaustive) : 


  • douleur de pied : orteils, voute plantaire, talon , ...
  • douleur de cheville - genou - hanche
  • douleur de dos : lombalgie, cervicalgie mais aussi sciatalgie, cruralgie...
  • scoliose : suivi trés important à la puberté pour ne pas que la scoliose de devienne trop importante, ou suivi séquellaire à l'âge adulte
  • différence de longueur des membres inférieurs ("jambe plus courte")
  • déformation ou difficultée à la marche
  • usure anormale des chaussures
  • malformation des pieds
  • personnes diabétiques : dans le cadre de la prévention ou du traitement des plaies diabétiques
  • pathologie rhumatismale : arthrose, ...
  • tendinopathie : au niveau des pieds mais aussi des membres inférieurs ou au niveau du bassin
  • épine calcanéenne : point douloureux sous le talon
  • aponévrosite plantaire : zone douloureuse sous la voute plantaire
  • syndrome de Morton : douleur importante, "électrisante" sous les 2éme ou 3éme orteils et qui peut se prolonger au niveau du pied, qui vous oblige à enlever vos chaussures dés que vous pouvez
  • personnes âgées : pour stabiliser, améliorer la marche, compenser la perte de capiton plantaire (le manque de d'amorti sous la peau), soulager les douleurs liées aux problémes rhumatismaux...
  • sportif : les contraintes sont maximum lors d'une activité sportive importante, le risque de pathologie est donc d'autant plus élevé.
  • enfant : le plus souvent sans douleur, mais important de réaliser un premier bilan de contrôle entre 4 et 6 ans, à 7 ans et vers 12 ans ( vous pouvez consulter Podo-Pédiatrie)